Dossiers d'Archéologie n° 341
Samarcande, cité mythique au coeur de l'Asie

N° 341 - Septembre/Octobre 2010

9,50 €

ISSN : 1141-7137

En septembre dans votre revue d'archéologie, retrouvez un dossier sur la cité mythique au coeur de l'Asie : Samarcande. Célébrée pour ses liens avec la mythique route de la Soie, Samarcande est l'une des cités majeures de l'Asie centrale. En effet, en raison des multiples rôles qu'elle y a joués tout au long de son existence, loin de l'image idéalisée qui l'associe aux Mille et Une Nuits, Samarcande est une étape-clé, par essence, de la route des caravanes transitant entre la Chine et la Méditerranée.

Articles

Les débuts de la ville sont avant tout ceux d'une métropole d'oasis, centrée sur la plaine fertile du Zerafchan – que l'on peut traduire littéralement par « pourvoyeur d'or » – qui a été connu des Anciens comme le Polytimètos (« très précieux »), et qui a toujours évoqué la notion de richesse. Née au milieu du Ier millénaire av. J.-C., la ville a occupé deux principaux sites successifs, puisque le premier, qui correspond à l'actuel plateau d'Afrasiab, sera abandonné après la brutale invasion de Gengis Khan en 1220, au profit, surtout depuis l'époque de ­Tamerlan, de l'emplacement que la ville moderne ­occupe de nos jours.

Auteur : Rapin (C.)

Magazine : Dossiers d'Archéologie n° 341 Page : 2-3