Dossiers d'Archéologie n° 341
Samarcande, cité mythique au coeur de l'Asie

N° 341 - Septembre/Octobre 2010

9,50 €

ISSN : 1141-7137

En septembre dans votre revue d'archéologie, retrouvez un dossier sur la cité mythique au coeur de l'Asie : Samarcande. Célébrée pour ses liens avec la mythique route de la Soie, Samarcande est l'une des cités majeures de l'Asie centrale. En effet, en raison des multiples rôles qu'elle y a joués tout au long de son existence, loin de l'image idéalisée qui l'associe aux Mille et Une Nuits, Samarcande est une étape-clé, par essence, de la route des caravanes transitant entre la Chine et la Méditerranée.

Articles

Samarcande, cité mythique au coeur de l'Asie
Samarcande et le fleuve Zerafchan
Hommes et irrigation dans la plaine de Samarcande
L'Occident à la découverte de l'Asie centrale
>> Aux sources de la civilisation sogdienne
Koktepe, ville jumelle de Maracanda
>> La céramique de l'âge du Fer à l'époque achéménide
La Sogdiane autour de Samarcande
La Sogdiane d'Alexandre le Grand aux derniers Gréco-Bactriens
>> Samarcande à l'époque hellénistique
Traditions céramiques de l'âge du Fer à l'Antiquité tardive
Pasteurs et nomades des piémonts et des steppes
Les voisins du sud d'Alexandre aux Kouchans
>> Khaltchayan, portraits de Kouchans
Les villes sogdiennes après les Grecs
>> Le château de Kafyr-kala du haut Moyen Âge à l'époque islamique
L'arc et le soc, la richesse sogdienne
>> La vie religieuse
>> Samarcande et la route de la Soie
La peinture d'Afrasiab, cycle iconographique à la gloire du roi de Samarcande
Villes et palais du Zerafchan face à la conquête arabe
Les palais de Samarcande à l'époque islamique
Céramiques d'époque médiévale

>> Samarcande et Gengis Khan

Lorsque Gengis Khan, premier et célèbre empereur mongol, laissant derrière lui les ruines ­fumantes de Boukhara, vint en mars 1220 mettre le siège devant Samarcande, la ville était depuis quelques années sous le pouvoir du sultan khorezmshah, devenue ce qu'elle n'avait jamais été de toute son histoire : la capitale d'un empire qui s'étendait de l'Asie centrale à la Perse. Des témoignagres chinois indiquent alors pour la ville et l'oasis une population de 300 000 à 400 000 habitants, guère moins qu'à l'heure actuelle.

Auteur : Grenet (F.)

Magazine : Dossiers d'Archéologie n° 341 Page : 72-73

La renaissance timouride à Samarcande
>> Les intellectuels et les livres timourides
>> Samarcande aujourd'hui disparue

Vous aimerez aussi

Reliure Dossiers d'Archéologie

Reliure Dossiers d'Archéologie

1 reliure - 19,00 €

19,00 €

Acheter