Dossiers d'Archéologie n° 346
Mosaïque antique

N° 346 - Juillet/Août 2011

10,50 €

ISSN : 1141-7137

En 1976 et en 1978, Les Dossiers d'Archéologie ont consacré deux numéros à l'art de la mosaïque. Ces deux numéros furent de véritables instruments de travail, et tous, étudiants et enseignants d'alors, se souviennent de les avoir utilisés, à une époque où il n'existait pratiquement aucune synthèse ni document de bonne vulgarisation sur le sujet. Ce numéro estival consacré à la mosaïque antique a l'ambition de mieux faire connaître à un large public comme aux responsables locaux l'importance de la sauvegarde et de la préservation de ce patrimoine aussi fragile que plaisant et capital pour notre connaissance de l'Antiquité.

Actualités

Articles

La mosaïque antique, quoi de neuf?
Les historiens de la mosaïque
Nouveaux regards sur les mosaïques des Gaules
Arles et ses sols antiques aux décors variés
Nouvelles découvertes à Lambèse (Algérie)
La Tunisie et ses écoles mosaïstiques
Merveilles de Zeugma (Turquie)
Alexandrie et ses mosaïques grecques
Mosaïques romaines de Crète
Sparte et ses ateliers à l'époque impériale
La Grèce continentale et ses mosaïques
La mosaïque romaine au Proche-Orient
Dionysos, maître des maisons hellénistiques
Opus signinum
Le travail des ateliers de mosaïstes
l'emblema d'apollon et de Marsyas (Cap d'Agde)
Conserver les mosaïques
L'atelier de conservation et de restauration du musée départemental de l'Arles antique

L'atelier de restauration de Saint-Romain-en-Gal

La création de l'Atelier en 1981 a été motivée par la volonté de sauvegarder et de mettre en valeur les mosaïques de la Vienne antique. Sa mise en place a constitué un préalable à l'ouverture du musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal où sont présentés, depuis 1996, de nombreux pavements et enduits peints issus des deux rives du Rhône. Géré par les départements du Rhône et de l'Isère, l'Atelier est un établissement public; il fonctionne avec une équipe de six restaurateurs et occupe au sein du musée un vaste espace aménagé pour le traitement d'oeuvres de grandes dimensions. Après 30 ans de fonctionnement, les objectifs premiers se sont élargis: le champ d'intervention couvre aujourd'hui le cadre national et intègre des opérations ponctuelles pour l'étranger.

Auteur : Chantriaux (E.)

Magazine : Dossiers d'Archéologie n° 346 Page : 104-105