Dossiers d'Archéologie n° 274
Hadrien

N° 274 - Juin 2002

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,90 €

ISSN : 9771141713005

Varius, Multiplex, Multiformis. C'est avec ces mots que l'Epitome de Caeseribus (14,6) qualifie le personnage d'Hadrien (117-138). Le successeur de l'empereur Trajan (98-117) fut assurément une personnalité complexe, un homme hors du commun, "le champion des vices et des vertus" (Epitome). Il avait d'immenses défauts qui le poussèrent jusqu'à la persécution des plus grands maîtres de son temps. Mais à côté de cela, que de qualités ! Affable et agréable avec ses amis, il était cependant un travailleur infatigable à qui sa mémoire étonnante permettait de faire plusieurs choses à la fois. On loue en lui l'homme d'État prévoyant et généreux, qui parcourt les provinces, aide particuliers et cités, restaure les villes, réforme l'administration, modernise et humanise la justice, pourchasse la corruption et veille au maintien de la discipline militaire. Doué pour tout, il a excellé dans les langues, le chant, la médecine ; il était musicien, géomètre, architecte, peintre et sculpteur. On comprend qu'avec de telles dispositions intellectuelles, l'empereur Hadrien ait laissé le souvenir d'un homme à "l'esprit distingué dans toutes les choses humaines" (Epitome). Vous retrouverez cette forte personnalité dans les Dossiers d'Archéologie où les meilleurs spécialistes font revivre ses fabuleux voyages à travers l'empire romain et évoquent pour vous ses œuvres littéraires et artistiques.

Sommaire

Hadrien et ses biographes antiques
Hadrien et l'esthétique de son temps
Hadrien homme de lettres
Les chasses de l'empereur Hadrien
Hadrien, empereur espagnol
La politique monétaire d'Hadrien
Le séjour en Bretagne et la construction du Mur
Le voyage en Afrique (128)
L'aqueduc de Carthage
Hadrien en Égypte

Hadrien et les voyages dans l'Orient grec

Sur 21 années de règne, Hadrien en passa une bonne moitié à sillonner les différentes provinces de l'Empire, dont un peu plus de 8 ans rien que dans les provinces orientales où il se rendit deux fois, la première entre le début de l'année 123 et l'été 125 ap. J.-C., et la deuxième de la fin 128 à 134 ap. J.-C. Depuis le début de l'Empire, il était le premier empereur à s'absenter aussi longtemps de Rome pour des raisons qui n'étaient pas strictement militaires, et à se rendre dans autant de provinces et de cités différentes.

Auteur : Sartre-Fauriat (A.)

Magazine : Dossiers d'Archéologie n° 274 Page : 46-53

L'Athènes d'Hadrien
Rome et Hadrien
Le Panthéon
La Villa d'Hadrien

Vous aimerez aussi

Les peintures murales du palais DE TELL AHMAR

Les peintures murales du palais DE TELL AHMAR

Les couleurs de l'empire assyrien

35,00 €

Découvrir
LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

97,00 € 69,00 €

Découvrir
La vie préhistorique

La vie préhistorique

115,00 € 39,00 €

Découvrir
Les Sarcophages égyptiens en terre cuite

Les Sarcophages égyptiens en terre cuite

71,00 € 29,00 €

Découvrir