Dossiers d'Archéologie n° 284
Vix, le cinquantenaire d'une découverte

N° 284 - Juin 2003

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,80 €

ISSN : 9771141713005

Pour célébrer le cinquantième anniversaire de la découverte de la tombe de Vix, les Dossiers d'Archéologie vous proposent aujourd'hui, en association avec le musée du Châtillonnais, un numéro unique. Il s'agit de replacer la tombe de la "Dame de Vix" dans un contexte géographique et historique plus large. En effet, cette tombe insigne n'a pas été creusée là par hasard ; elle s'inscrit dans une logique événementielle précise qu'elle doit avant tout à sa position géographique. La période à laquelle remonte la tombe – début du Ve siècle av. J.-C. – correspond à la fin du Premier âge du Fer ; c'est l'apogée du Mont-Lassois qui occupe une place stratégique sur la route de l'étain reliant les îles britanniques à l'Étrurie et à la Grande Grèce. Les artisans grecs et étrusques utilisaient l'étain pour fabriquer leurs objets en bronze, et la prospérité des Celtes de Vix est certainement liée à ce commerce ; elle semble suivre la création, par les Phocéens, de la cité grecque de Marseille en 600 av. J.-C. Plusieurs chercheurs sont regroupés ici pour nous livrer les résultats de leurs recherches sur le Châtillonnais, terre de passage et carrefour commercial et stratégique depuis la nuit des temps. Pour comprendre les raisons de la richesse historique et culturelle de cette partie de la Bourgogne du Nord, ne manquez pas de vous plonger dans ce numéro exceptionnel des Dossiers d'Archéologie.

Sommaire

Le paysage châtillonnais, mémoire d'Histoire
La Préhistoire du Châtillonnais
Archéologie en forêt
Avant les Celtes
Le Châtillonnais au Premier âge du Fer
La tombe princière de Vix dans son contexte historique
Le torque en or de la tombe princière de Vix
Archéologie aérienne en pays châtillonnais
Le Douix de Châtillon
Les monuments funéraires de Nod-sur-Seine
Le sanctuaire de Tremblois
Un siècle de fouilles à Vertault
Molesme “Sur-les-Creux"
Les sculptures du sanctuaire d'Essarois
De saint Vorles à saint Bernard
Le tombeau de saint Valentin et la crypte de Griselles
L'abbatiale de Molesme

L'ancienne sidérurgie

Le Châtillonnais compte parmi les régions de la France actuelle où la métallurgie du fer est le plus anciennement apparue, en relation avec la première expansion de la civilisation celtique, à l'âge de Hallstatt, entre les VIIIe et VIe siècles avant notre ère. Les études d'Albert France-Lanord sur les épées de cette période ont, en leur temps, mis en lumière le savoir-faire des forgerons gaulois du pays. À l'âge de La Tène, ainsi qu'à l'époque gallo-romaine, la production et l'usage du fer ont connu ici encore un développement plus ample, qu'atteste le très abondant matériel métallique provenant des fouilles de l'oppidum de Vertillium dans les collections du Musée de Châtillon.

Auteur : Benoît (S.) - Rignault (B.)

Magazine : Dossiers d'Archéologie n° 284 Page : 114-118

Vous aimerez aussi

Dossiers d'Archéologie

Dossiers d'Archéologie

ABONNEMENT 1 AN
6 n° + 2 hors-séries / an

+ archives OFFERTES (45 n°)

67 € au lieu de 78,40 €*

Ajouter au panier
Archéologia

Archéologia

ABONNEMENT 1 AN
11 numéros / an

+ archives OFFERTES (75 n°)

70 € au lieu de 93,50 €*

Ajouter au panier
Histoire de l'Antiquité à nos jours

Histoire de l'Antiquité à nos jours

ABONNEMENT 1 AN
6 n° + 3 hors-séries / an

+ archives OFFERTES (55 n°)

69 € au lieu de 79,50 €*

Ajouter au panier
Arkéo

Arkéo

ABONNEMENT 1 AN
11 numéros / an

+ archives OFFERTES (65 n°)

56 € au lieu de 66 €*

Ajouter au panier