Dossiers d'Archéologie n° 293
Le Népal

N° 293 - Mai 2004

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

12,00 € 6,00€

ISSN : 1141-7137

Terre de couleurs, terre de lumière, terre de religion, le Népal fascine par la poésie de ses paysages et de ses coutumes tout voyageur qui s'y aventure. Protégé par la vallée de Kathmandu, restée longtemps difficile d'accès, le pays s'est tenu à l'écart de la modernité et des dommages qu'elle peut causer, mais aussi des bienfaits qu'elle apporte : le Népal reste aujourd'hui l'un des plus pauvres des ?pays les moins avancés?, selon la terminologie employée par les Nations Unies . Héritiers des souverains de Patan, Kathmandu, Bhaktapur, ses habitants ont su préserver un extraordinaire patrimoine de temples, stupas, palais et monastères, lieux vivants qui participent à leur vie quotidienne. Ce Dossier d'Archéologie vous permettra de découvrir ou redécouvrir différents aspects de la culture népalaise à travers son architecture, sa sculpture, sa peinture, ses religions – le bouddhisme et l'hindouisme –, et les diverses influences culturelles – néwares ou indiennes – qui rendent exceptionnel le patrimoine de ce pays.

Sommaire

L'hindouisme dans la vallée de Kathmandu
Un bouddhisme népalais au cours ininterrompu
Kathmandu au fil du temps
L'architecture religieuse de la vallée de Kathmandu
Les recherches archéologiques au Népal
Richesse et diversité de la sculpture népalaise
Les avatars de Vishnu dans la vallée de Kathmandu
La peinture néware
Inde orientale et Népal
Les échanges artistiques entre la vallée de Kathmandu et l'Asie orientale

Influence néware dans la peinture tibétaine

Le Népal, situé au milieu de l'axe trans-himalayen qui rattache le sous-continent indien au Tibet et à la Chine, joua, entre le XIIIe et le XVIe siècle, un rôle fondamental dans le développement de l'art tibétain. À cette époque, la route himalayenne reliant la vallée de Kathmandu au Tibet Central fut un lieu de prédilection pour les échanges artistiques, culturels et religieux, et contribua à l'essor de la peinture himalayenne. Un grand nombre de manuscrits enluminés, de peintures murales et de peintures portatives népalaises et tibétaines virent le jour pendant cette période. Les peintures portatives portent le nom de paubhÅ en néwari et thangka en tibétain.

Auteur : Meahl (K.)

Magazine : Dossiers d'Archéologie n° 293 Page : 86-91

Vous aimerez aussi

Les peintures murales du palais DE TELL AHMAR

Les peintures murales du palais DE TELL AHMAR

Les couleurs de l'empire assyrien

35,00 €

Découvrir
LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

97,00 € 69,00 €

Découvrir
La vie préhistorique

La vie préhistorique

115,00 € 39,00 €

Découvrir
Les Sarcophages égyptiens en terre cuite

Les Sarcophages égyptiens en terre cuite

71,00 € 29,00 €

Découvrir