Dossiers d'Archéologie n° 302
Préhistoire en Asie du Sud-Est

N° 302 - Avril 2005

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,90 €

ISSN : 9771141713005

Depuis une vingtaine d'années, l'Asie du Sud-Est a vu se multiplier les travaux archéologiques de terrain. L'intérêt manifesté par les chercheurs vient en grande partie de la situation de la région, diverse et complexe à plusieurs échelles dès les temps anciens, carrefour entre les mondes chinois, indien et l'Insulinde, le continent et les îles. La fin des conflits régionaux explique aussi, en partie, les nombreuses fouilles menées souvent en coopération avec des équipes étrangères. La part prise par les chercheurs français, du C.N.R.S., de l'I.R.D. ou de l'E.F.E.O., avec le plus souvent le concours du Ministère des Affaires Étrangères, en collaboration avec les archéologues locaux, est loin d'être négligeable. Grâce, entre autres, à ces travaux, il est désormais possible de proposer un tableau cohérent des époques Pré- et Protohistoriques. Bien fourni et très varié ce dossier demeure un reflet partiel de la diversité archéologique sud-est asiatique. Encore mystérieuse et complexe l'Asie du Sud-Est dévoile peu à peu le secret des origines des hommes et des civilisations grâce aux efforts conjoints des membres des institutions scientifiques françaises qui travaillent en étroite collaboration avec leurs collègues locaux.

Sommaire

Coup de bambou sur la paléoanthropologie en Asie du Sud-Est
Présentation
Les hommes fossiles en Asie du Sud-Est
Ban Fa Suai
Données récentes sur l'industrie lithique ancienne
L'abri-sous-roche de Pha Mai
Les ateliers de taille de Nan
Sumatra, anthropologie, espace et temps
Gens des karsts au Néolithique à Sumatra
La fin des temps préhistoriques en Birmanie centrale
Vallée de la Samon
Les sépultures protohistoriques de Thaïlande du Nord
Éléments de parure archéologiques en verre

La genèse des échanges à longue distance

Dans le sous-continent indien, l'exploitation des gisements d'agate et de cornaline et la production de parures remonte au IIIe millénaire avant notre ère. Ces ornements apparaissent à partir des derniers siècles précédant l'ère chrétienne en Asie du Sud-Est, et constituent l'un des plus anciens témoins d'échanges avec le sous-continent indien qui nous sont parvenus.
Une étude formelle combinée à l'analyse tracéologique des techniques de fabrication a permis de reconstituer les mécanismes essentiels encore méconnus de ces échanges, échanges qui ont eu une portée profonde sur les mouvements des savoirs de ces deux régions, ainsi que sur les complexes transformations économiques, sociales et culturelles qui s'y sont déroulées.

Auteur : Bellina (B.)

Magazine : Dossiers d'Archéologie n° 302 Page : 74-77

Nouvelles recherches dans le delta du Mékong
Avant Angkor

Vous aimerez aussi

Les peintures murales du palais DE TELL AHMAR

Les peintures murales du palais DE TELL AHMAR

Les couleurs de l'empire assyrien

35,00 €

Découvrir
LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

97,00 € 69,00 €

Découvrir
La vie préhistorique

La vie préhistorique

115,00 € 39,00 €

Découvrir
Les Sarcophages égyptiens en terre cuite

Les Sarcophages égyptiens en terre cuite

71,00 € 29,00 €

Découvrir