Dossiers d'Archéologie n° 334
HATRA, un patrimoine irakien en danger

N° 334 - Juillet/Août 2009

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,80 €

ISSN : 1141-7137

Si le site de Hatra en Irak est bien moins célèbre que celui de Palmyre en Syrie, c'est sans doute qu'il n'a pas été illustré par une histoire aussi romanesque que celle de la reine Zénobie et qu'il se trouve à l'écart des circuits touristiques. Pourtant, les ruines de cette cité du désert, capitale d'un petit royaume situé tantôt dans la mouvance parthe, tantôt sous tutelle romaine, sont spectaculaires. Elles témoignent, à travers l'architecture, la statuaire, d'une culture de contact et de métissage, située entre monde classique et monde perse, tandis que les inscriptions hatréennes révèlent une population araméo-arabe avec un fort héritage mésopotamien.

Sommaire

Pourquoi Hatra ?
Glossaire - quelques repères chronologiques et géographiques
La ville du Soleil, ses seigneurs et ses rois
Les banquets sous les voûtes
le monnayage hatréen
Les inscriptions, la langue et l'écriture
Hatra : temples, dieux et cultes
Les animaux de Hatra
Hatra, un exemple exceptionnel de l'art parthe
Les bijoux de Hatra
Hatra dans le monde parthe
Les rois parthes mentionnés à Hatra

Hatra et Assur, centres religieux et commerciaux

Il y a exactement 100 ans, Ernst Herzfeld, qui devint par la suite le premier professeur d'archéologie du Proche-Orient au monde, évalua la topographie historique de la Mésopotamie du Nord en ces termes : « Es gibt schlechterdings keine Stadt, die man Hatra benachbart nennen könnte, als Assur » (Il n'existe pas une autre cité que Assur que l'on peut situer à proximité de Hatra, d'après Herzfeld 1907, p. 232). Il rentrait tout juste de fouilles à Assur, où les strates de la période arsacide avaient été soigneusement décrites pour la première fois. Le rôle
d'Assur durant la période arsacide a néanmoins été obscurci par la fixation des spécialistes sur le passé plus ancien et plus glorieux de la ville, et par les ruines imposantes de Hatra. Cet article offre donc une perspective originale sur la relation entre ces deux villes.

Auteur : Hauser (S. R.)

Magazine : Dossiers d'Archéologie n° 334 Page : 72-77

Hatra et Palmyre, cités de la steppe
Un site du patrimoine mondial de l'humanité

Vous aimerez aussi

Dossiers d'Archéologie

-15%*

Dossiers d'Archéologie

ABONNEMENT 1 AN
6 numéros + 2 hors-séries / an

Synthèse approfondie sur un sujet majeur de l'archéologie

67 € au lieu de 78,40 €*

Ajouter au panier
Archéologia

-25%*

Archéologia

ABONNEMENT 1 AN
11 numéros / an

Toute l'actualité de l'archéologie en France et ailleurs

70 € au lieu de 93,50 €*

Ajouter au panier
Histoire de l'Antiquité à nos jours

-13%*

Histoire de l'Antiquité à nos jours

ABONNEMENT 1 AN
6 numéros + 3 hors-séries / an

Toute l'histoire à partir de l'Antiquité

69 € au lieu de 79,50 €*

Ajouter au panier
Arkéo

-15%*

Arkéo

ABONNEMENT 1 AN
11 numéros / an

La mythologie et l'histoire des grandes civilisations !

56 € au lieu de 66 €*

Ajouter au panier