Dossiers d'Archéologie n° 348
Rois en Mésopotamie

N° 348 - Novembre/Décembre 2011

Version papier Le confort de la lecture papier à domicile sous 72h

9,90 €

Epuisé

ISSN : 9771141713005

Dans ce numéro de votre revue d'archéologie : Les trois millénaires de l'histoire mésopotamienne n'ont donné qu'une seule réponse à la question de la gouvernance de la société : la royauté. Celle-ci semblait découler de l'ordre naturel des choses voulu par les dieux. Pouvons-nous alors postuler l'existence d'un système politique monolithique inchangé à travers les époques? La réponse est assurément négative – ce que nous nous efforcerons de démontrer dans le présent numéro. Pour ce faire, nous avons choisi quelques figures royales marquantes à travers les époques.

Actualités

Articles

Après le déluge : la royauté descend des cieux
Les rois créateurs de capitales
Les rois d'Akkad
Gudéa le prince pieux
Shulgi, un roi omniscient
Le palais, habitat du roi
Les symboles du pouvoir royal
Samsi-Addu, conquérant et modèle
Les bédouins de l'époque amorrite
La divinisation royale en Mésopotamie
Hammurabi
Tukulti-Ninurta Ier
Nabuchodonosor Ier et le renouveau de Babylone
Sennachérib
Rois visibles, rois inaccessibles
Assarhaddon et Assurbanipal
Les rois chasseurs

Nabonide, le roi archéologue

Nabonide (556-539 av. J.-C.) fait partie des figures royales mésopotamiennes qui ont une place à part. Deux raisons à cela : d'abord, parce qu'il est le dernier roi d'une Mésopotamie indépendante. Après lui, le royaume de Babylone fut intégré à différents empires : perse achéménide, puis macédonien, et enfin parthe. Il s'attache donc à Nabonide l'image du «roi maudit», dernier souverain de sa dynastie, incapable de résister face à l'envahisseur et abandonné par les dieux. En outre, Nabonide a survécu à l'oubli général dans lequel a été plongée l'histoire de la Mésopotamie, en raison de sa présence dans la Bible, où il a cependant été confondu avec Nabuchodonosor (605-562); le fameux Balthasar du livre de Daniel était en effet fils de Nabonide. De nos jours, la célébrité de Nabonide est liée à deux éléments : sa dévotion au dieu-Lune, à laquelle son séjour de plusieurs années dans l'oasis de Teima en Arabie est sans doute lié, et ses activités archéologiques.

Auteur : Charpin (D.)

Magazine : Dossiers d'Archéologie n° 348 Page : 70-73

La reine en Mésopotamie
Des princesses prêtresses
L'âge roman

Vous aimerez aussi

Les peintures murales du palais DE TELL AHMAR

Les peintures murales du palais DE TELL AHMAR

Les couleurs de l'empire assyrien

35,00 €

Découvrir
LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

LA BIBLE ET L'ARCHEOLOGIE

97,00 € 69,00 €

Découvrir
La vie préhistorique

La vie préhistorique

115,00 € 39,00 €

Découvrir
Les Sarcophages égyptiens en terre cuite

Les Sarcophages égyptiens en terre cuite

71,00 € 29,00 €

Découvrir